Logo DraftCity

Accueil Articles équipe Partenaires Support Recrutements Goodies

Le permis de conduire est-il un luxe ?
5 Lieux incontournables
Squid Game - La série qui cartonne
Interview de Girgil, gérant de DraftCity
The Act : basé sur des faits réels
De nouveaux enables pour HabboCity ?
L'une des histoires les mieux gardées du Rap Français, Guizmo et Nekfeu LCDLR#1
Un jeu très gore : Let it die
DraftCity - DRAFT'STORY : Première Édition

Par Ephiyeon

DRAFT'STORY : Première Édition

DRAFT'STORY ce sont des histoires, écrites rien que pour vous. Toutes les deux semaines, le dimanche.

Un nouveau format, rien que pour vous, sur DraftCity!


Les Papillons :

Chapitre 1 : La Forêt. 


-Louise ! Tu descends ? 
-Oui, j'arrive !

Je descendis alors rapidement les escaliers, pour rejoindre maman. On devait sortir se promener avec Judy, dans le petit bois près de chez nous. Je pris alors mes chaussures et me les mis aux pieds. Je pris ma veste et la mis sur mon dos. Maman avait déjà attaché Judy avec sa jolie laisse jaune. Je pris alors la laisse de Judy, ouvris la porte et attendis ma mère. Elle sortit alors, et me sourit avant de me dire de la suivre. On traversa alors la rue et entra donc dans le bois. L'entrée avait rien de spécial, il y avait juste un vieux panneau de bois abimé, ou on pouvait lire "Petit bois.." le reste était effacé. Je traverse alors le portail, lui aussi tout de bois, pour commencer la promenade. 

-Maman ?
-Oui chérie ?
-Je peux lacher Judy ?
-Oui, biensûr, surveille-la quand même ! Dit-elle en me souriant.

Je m'accroupis donc et appelle Judy, qui vient alors directement vers moi. Je la détache, et elle commence à courir partout, toute excitée. Je me tourne alors vers maman, qui regardait les fleurs qu'il y avait dans le bois.

-Elles sont trop jolies ! Criai-je en me rapprochant de maman.
-Oui, elles sont vraiment jolies, voudrais-tu faire un bouquet pour ta grand-mère ?
- Oui !

Grand-mère vit avec nous, depuis que papi est parti. Elle se sentait seule, alors maman lui a proposé de venir habiter avec nous. Après cela, je me retourna et chercha Judy. Elle n'était plus là, je l'appelais mais elle ne repondait pas. Je l'a cherchait, mais je ne l'a trouvait pas. 

-Judy !! T'es où !

Je me repproche alors, d'une sorte de passage, rempli de longues herbes. Je décide alors de m'avancer et d'appeler Judy, et j'eus une réponse, j'entendis alors un aboiement au loin, et me mis a courir vers le son tout en continuant de l'appeler. Quand je suis arrivée essouflée au près de Judy, je vis un arbre gigantesque. Avec une vieille balançoire. Je m'assois dessus pour me reposer. Après quelques secondes de repos, je pris Judy dans mes bras, et fit le chemin inverse pour retourner au près de maman. Après dix minutes de marche, je ne retrouvais plus mon chemin. Je ne me sentais pas bien, je me sentais perdue, jusqu'a réaliser que j'étais bel et bien perdue. 

-Maman ! Maman ! Je suis là ! MAMAN !! 

Aucune réponse. 




Chapitre 2 : La Forêt.



Elle ne m'avait pas abandonné, pas possible ! Je continuais alors à chercher maman pendant 10 bonnes minutes, je criais de toutes mes forces, mais aucune réponse ne me fut donnée. Je retourna alors m'asseoir sur la vieille balançoire, et me mis à pleurer. Je me sens déjà seule, perdue. Judy quand a elle, me regardait, assise, la langue sortant de sa gueule. Je l'a regarde et mis ma main sur sa tête pour la caresser. Je me lève alors et monte sur le grand arbre pour voir les horizons, rien, aucun signe, comme si, le bois s'était transformé en forêt gigantesque. Je descendis ensuite de l'arbre, et sortis la laisse de Judy, de la poche de mon manteau, pour éviter de la perdre et pour qu'elle reste avec moi. Je commence alors mes recherches, en criant des fois un "Maman !?" ou un "Est-ce qu'il y a quelqu'un !?" Mais personne ne me répondait, seulement le vent ou Judy qui aboyait. Cependant, le paysage de la forêt était vraiment joli, il y avait toutes sortes de fleurs, j'ai même croisé un lapin sur le chemin. J'étais vraiment déséspérée de n'avoir rien trouvé avant le début de la nuit. J'ai cherché encore un peu dans la nuit, même si j'étais effrayée à cause, du fait d'être seule, des animaux qui sortaient des buissons ou même du bruit des feuilles. Mais à la fin de mes recherches, j'ai trouvé.. une cabane. Toute faite de bois, avec deux petites fenêtres, une porte au milieu. Quelque chose de vraiment très simple. J'ai toqué à la porte. Aucune réponse. Puis encore une fois, encore rien. J'ai décidé de regarder à travers la fenêtre pour voir si il y avait quelqu'un. Personne. Mais je suis quand même rentrée, car il faisait froid. La cabane était vide. Il y avait un lit de bois, avec une couverture marron, une lampe, des bougies et une cheminée. Je détache alors judy, qui se couche alors sur le sol près de la cheminée. Je m'assois en tailleur à coté d'elle pour me rechauffer. Je sortis alors de ma poche, un gâteau que j'avais amené au cas où si j'avais faim pendant la promenade. Je me suis dit, devrais-je le garder ? Mais j'avais trop faim. Je le pris et le dévora. Mais ça ne m'a pas rempli l'estomac. Je commence alors à me reposer pour repartir à la recherche de ma mère demain. Je commence alors à trouver sommeil, quand tout à coup, quelqu'un commence à frapper fort contre la porte. Je crie et me recule vers le mur, effrayée, toute tremblante.
La personne donna un gros coup de pied dans la porte, ce qu'il la brisa en morceau.

-AAAAAAAAAAAAAAHHH !!!



Petit mot de fin :
J'espère que ce premier numéro de DRAFT'STORY vous aura plu. Cette histoire est un peu enfantine, il est vrai, mais c'est assez ressourçant.
Dans tous les cas, j'espere que ça vous aura plus, et vous retrouve chaque fin de semaine, à partir de juillet pour un nouveau numéro de DRAFT'STORY ! 
Il n'y aura malheureusement pas de nouveaux chapitres avant Juillet.


                                                                                                                                                                                                                             A bientôt pour un nouveau DRAFT'STORY !
                                                                                                                                                                                                                                                Ephiyeon, Rédacteur.

Commentaires récents

Publié par KimLoan

Je lis cet article avant de dormir, quel plaisir de lire une si belle histoire. Félicitations !