Logo DraftCity

Accueil Articles équipe Partenaires Support Recrutements Goodies

Interview de Girgil, gérant de DraftCity
The Act : basé sur des faits réels
De nouveaux enables pour HabboCity ?
L'une des histoires les mieux gardées du Rap Français, Guizmo et Nekfeu LCDLR#1
Un jeu très gore : Let it die
Récap des Jeux Olympiques
Les chaînes YouTube incontournables #3
Les règles, parlons-en !
DraftCity - Habbocity est-ce un État ?

Par Colchique

Habbocity est-ce un État ?

Cet article est le deuxième (cliquez ici pour lire le premier) d'une longue série qui se veut d'être un essai personnel tout en essayant d’être objectif et concis, dans ce cas, traitant le concept d'État et de pousser les frontières jusqu'au virtuel, plus précisément, prenant en compte un jeu habbo connu sous le nom d'"Habbocity".

Me revoilà en train de rédiger sur un autre sujet farfelu, mais j'espère que vous apprécierez et ça vous fera songer sur le sujet.


Comme le titre de l'article l'indique, je vais réfléchir concernant le concept d'"État" et essayer de justifier si le jeu "Habbocity" peut être considéré, a priori, comme un "État". Tout d'abord faut comprendre qu'est-ce qu'un "État", car nous n'avons pas l'habitude de s'arrêter sur ce sujet (sauf des passionnés, curieux et/ou étudiants spécialisés) mais c'est un sujet un peu plus complexe (je vais établir avec simplicité les trois grands critères) :

  1. Un territoire.
  2. Une population.
  3. Un pouvoir politique organisé avec une souveraineté efficace.

Tout d'abord, il semble difficile de déterminer le sens de "territoire de l'État" comme l'indique Julio A. Barberis, dans cet article, sans vouloir vous ennuyer, est reflété la difficulté de déterminer à qui appartient celui-ci. Donc, imaginez-vous réfléchir sur le fait qu'un territoire, dans ce cas, dit "virtuel" soit considéré une part d'un État virtuel même étant connectée la personne dans le territoire d'un autre État ? Pour simplifier, il faut juste penser aux ambassades comme le signale Barberis (en s'appuyant de Vattel Ainsi) : "De même, une autre théorie juridique exclut du territoire de l'Etat l'espace occupé par les ambassades étrangères et soutient, dans ce sens, qu'elles bénéficient à' extraterritorialité. ", mais rien n'est sûr ni affirmé donc se connecter depuis un appareil dans cet "État" pour accéder dans un territoire virtuel est tout à fait envisageable et pas sans logique.

Cependant, vous pourriez me dire que la personne est restreinte aux politiques du territoire dans lequel il se connecte et moi, je vous répondrais que tous les pays sont obligés à suivre des règles selon le Système Internationale et se doivent de respecter la souveraineté selon les traités de la Westphalie qui datent de 1648.  De surcroît, les lois peuvent être contournées comme de nombreuses compagnies l'ont prouvé et il y a déjà des ambassades à Silicon Valley de la technologie (le premier en 2017) tous ces sujets sont d'actualité et inquiètent déjà certains pays.

Jusqu'à présent, j'ai prouvé qu'un territoire (le site) et une population existent (les joueurs et le gouvernement) mais manque le pouvoir politique et l'efficacité de sa souveraineté qui, en résumé, est simplement le fait de faire respecter ses pouvoirs et appliquer les lois que nous pouvons garantir qui sont actuellement appliquées puisqu'il y a une équipe staff, des règles, des sanctions et un fondateur.



Donc, pouvons-nous réellement considérer Habbocity comme un État ? Ou n'importe quel autre site ? Je ne le pense pas, car le simple de fait de savoir qu'il faut être dans un État ou territoire international (sans considérer les territoires qui n'ont pas encore été attribués à un état, car il y a un conflit avec un autre ou plusieurs et les espaces internationaux qui sont régulés par le système international) oblige à être présent et respecter les lois de cet État et nous ne pouvons pas faire autrement, mais je pense qu'il est nécessaire de développer des lois pour nous protéger et actualiser nos constitutions ou toute autre forme de loi fondamentale et les droits de l'homme pour comprendre Internet comme une extension et le procéder pénal de tout acte rélié à un site en fonction de différents critères (quel juge et quel pays devrait en être chargé et alia). En plus, les compagnies qui nous fournissent l'accès à un Internet sont soumises aux lois d'un État qui n'est pas virtuel. Alors, et toi t'en penses quoi ?

T'aimerais que j'aborde un autre sujet ? N'hésite pas à laisser un commentaire ou m'écrire sur discord : Allal#0563.

 

Commentaires récents

Publié par Liew

Passionnant et captivant, ça change des articles qu'on peut voir

(cliquez ici pour lire le premier) d'une longue série qui se veut d'être un essai personnel tout en essayant d’être objectif et concis, dans ce cas, traitant le concept d'État et de pousser les frontières jusqu'au virtuel, plus précisément, prenant en compte un jeu habbo connu sous le nom d'"Habbocity"."> (cliquez ici pour lire le premier) d'une longue série qui se veut d'être un essai personnel tout en essayant d’être objectif et concis, dans ce cas, traitant le concept d'État et de pousser les frontières jusqu'au virtuel, plus précisément, prenant en compte un jeu habbo connu sous le nom d'"Habbocity"." />