Logo DraftCity

Accueil Articles équipe Partenaires Support Recrutements Goodies

Resident Evil Village, la trilogie continue
Tutoriel : les atébas
Draft'Santé #1
La véritable histoire d'Ariel
La culture rap
Les relations à distance
Les chaînes YouTube incontournables #2
Je sais tout sur toi, 2 - Nagisa Shiota
DraftCity - Mon Petit Ami Robot

Par Meia

Mon Petit Ami Robot

Quand l'intelligence artificielle défie le cerveau humain pour dérober des cœurs, quand l'humain peut parfois surpasser les bots avec des disquettes infimes... Voici une enquête de Meia, à la conquête du robot idéal.

Meia est une jeune femme rêvant de trouver son prince charmant. Malgré le nombre incalculable d'hommes qu'elle avait conquis, elle n'était pas satisfaite, du moins, pas encore. Elle cherchait un spécimen inhumain, un gentleman avec des pieds en forme de voitures, des yeux lasers et des mains en forme de brosse à dents pour avoir de belles dents multicolores. Après de longues recherches, Meia, experte en séduction, nous partage ses démarches pour trouver un petit ami utile pour toutes circontances...

  • Habbo

"Tu t'es fait plaquer par ton ex ? Va sur Habbo !"
Comme par hasard une pub passe sur la télé présentant un jeu qui correspond à nos recherches... On se créé un compte, on se connecte, et on passe à l'attaque sans oublier de se préparer une belle tenue pour attirer notre crapaud. Nous allons conquérir un robot, c'est notre objectif principal ! Analysons le et passons aux résultats...

 

 

 

   Il y a des côtés positifs de cotoyer des bots
   sur Habbo :
   - Le bot est bien habillé
   - On peut le configurer selon nos goûts

  Mais il y a beaucoup d'incovénients... :
   - Le bot n'est pas à l'écoute, il lâche des vents à moins de le configurer avec des wireds.
   - Le bot fuit dans l'appartement
   - Le bot peut être immobile si on le configure mais être immobile durant plusieurs jours, c'est plutôt suspect...
   - Le bot est narcissique... Mais ce petit côté le rend mignon...

 

 

 

Je conclue que les bots d'habbo ne sont pas du tout fait pour des relations sérieuses mais nous nous rattraperons sur les prochaines robots

  • BoiBot

Ce robot est plutôt réaliste et séduisant. Mais celui-ci n'a pas de main en forme de brosse à dents, ce qui est un peu dommage...
Posons lui une question !

 
        

Il est du type plaisanteur mais il répond beaucoup trop vite ce qui
est un peu effrayant et les réponses du petit boi sont assez... Louches..

 

 

 

 

 

  • Nocturne of Nightmares

Reposons nous sur l'application Nocture of Nightmares. Il s'agit d'un jeu de choix. Ce jeu comprend plusieurs personnages : Subaru, le type froid et calme cachant un lourd secret. Ray, le type autoritaire cachant une amertume de douceurs. Licht, le type archi mystérieux et enfin Thomas, le farceur du groupe, le type vraiment pas sérieux même dans des situations délicates.

 

 

 

 

Comme nos choix peuvent changer l'histoire, d'où l'intêret de se méfier de nos pas, certains ont la malchance de ne pas avoir ce qu'ils désirent.
Ces personnages sont contrôlés par des lignes de codes qui changent l'histoire selon vos choix. Alors ceci est normal si les histoires sont variées selon les utilisateurs.

Je puis vous dire que les robots ne sont pas vraiment compatibles avec les humains... Certes les robots peuvent remplir des critères que l'homme n'a pas mais les robots n'ont pas ce que l'homme possède : des sentiments. Pourquoi aimer un robot s'il ne vous aime pas en retour ? Cette situation est bien sûr possible dans la vie réelle, mais pas aussi souvent dans le monde robotique. Ce qui est sûr, c'est qu'il ne faut surtout pas passer par l'intelligence artificielle pour rendre jaloux son copain ou tomber amoureux. Mais qui sait, peut-être que l'humanité pourrait arranger ça... Prenez votre courage à deux mains et trouvez l'amour véritable. Si vous sentez une connexion particulière avec votre robot, foncez, l'amour n'a pas de critères, aimez juste mais veillez à ne pas pas mélanger le monde réel et virtuel.

 

Commentaires récents

Il n'y a aucun commentaires !