Logo DraftCity

Accueil Articles équipe Partenaires Support Recrutements Goodies

The Act : basé sur des faits réels
De nouveaux enables pour HabboCity ?
L'une des histoires les mieux gardées du Rap Français, Guizmo et Nekfeu LCDLR#1
Un jeu très gore : Let it die
Récap des Jeux Olympiques
Les chaînes YouTube incontournables #3
Les règles, parlons-en !
Tout savoir sur les chats
DraftCity - Resident Evil Village, la trilogie continue

Par Hypure

Resident Evil Village, la trilogie continue

Depuis la sortie de Resident Evil 7 : Biohazard, nombreux sont les fans qui ont attendu le 8 nommé Village. Et ainsi a été confirmé que l'histoire d'Ethan Winters, personnage que l'on joue dans le 7 et dans le 8, allait avoir une trilogie. Resident Evil 9 sera donc dans la continuité du 7 et du 8, n'en déplaise aux puristes de la licence.
Commencer avec cette petite information ne peut que nous mettre le 8 en bouche depuis sa sortie plutôt récente, le 7 mai 2021, et depuis ce jour, de nombreuses choses sont à dire concernant le jeu. 

 

L'HISTOIRE

L'histoire commence en étant dans la peau d'Ethan Winters, personnage principal de Resident Evil 7. Il est marié à Mia Winters et a eu un enfant avec elle du nom de Rosemary Winters (ci-contre). Un soir d'hiver, Mia se fait sauvagement assassiner par Chris Redfield, personnage très important des jeux Resident Evil, qui apparait dans le premier jeu de la saga. Dès lors, Rosemary se retrouve rapidement dans les bras des agents de Chris afin de la protéger et d'amener Ethan dans une base du BSAA (Bioterrorism Security Assessment Alliance). Cependant, les choses ne se passent pas comme prévues, le camion se fait renverser, Rose est enlevée et Ethan est dans les vappes. L'aventure commence pour Ethan qui devra donc retrouver sa fille en passant par toutes les phases du jeu, comprendre pourquoi elle a été kidnappée, par qui, comment, pourquoi Mia a-t-elle été tuée... Il va tout comprendre jusqu'à sa propre nature et celles des autres.

 

LES DONJONS

Le jeu est basé sur différentes phases de jeu, c'est-à-dire que chaque partie du jeu, appelées "donjons" rassemblent des gameplays différents pour tous les endroits. Ainsi, chaque donjon est très différent l'un de l'autre, il faut cependant résoudre des énigmes dans tous les donjons pour parvenir à son but. 

  • Le château Dimistrescu est donc un immense château d'une famille nommée "Dimistrescu", quatre personnages en portent le nom : la mère nommée Alcina Dimistrescu (ci-contre) et ses trois filles Bela, Cassandra et Daniela. Dans ce château, le but est de résoudre un certain nombre d'énigmes en trouvant des visages de statues. Pour ce faire, de nombreuses épreuves sont présentes, notamment le fait de tuer les trois filles de Lady Dimitrescu, filles qui sont d'ailleurs un amas de mouches craignant le froid. A terme, vous devrez vous battre contre Alcina, le premier vrai "boss" du jeu, si je puis le dire de la sorte. 
  • La maison Beneviento est protégée par Donna Beneviento et sa poupée Angie. Dans cette séquence, la peur à l'état pur est réellement présente puisqu'il s'agit d'un moment où nous n'avons plus nos armes, nous défendre est donc impossible : il faut se cacher afin d'éviter, dans l'étage inférieur, un bébé mutant d'une laideur extrême, terrifiant et terrorisant lorsque ses cris retentissent, tuer Angie et Donna est la finalité de ce donjon.  
  • Le lac de Moreau se passe principalement dans le milieu aquatique puisque la protection de ce lieu est confiée à Salvatore Moreau, un mutant capable de se transformer en poisson immense mais surtout immonde, également très bête. Cette phase de jeu est un peu labyrinthesque, il y a énormément de choses à faire jusqu'au moment où vous devrez tuer ce gros poisson dégoûtant.
  • L'usine d'Heisenberg est la phase de jeu la plus longue, elle se déroule dans une zone industrielle (que je trouve vraiment très belle), mais il y a énormément de choses à faire puisque cette zone industrielle est sur trois gros étages. Un mini-boss est à battre durant cette phase de jeu, un monstre possédant une hélice et crachant du feu lorsqu'il surchauffe du nom de Sturm. Après de longs moment, vous devrez affronter Karl Heisenberg, le plus féroce de tous.

 

LE BESTIAIRE

Les monstres du jeu sont tous aussi différents les uns des autres... Le bestiaire que nous propose Capcom, société où se trouve Resident Evil, est vraiment très impressionnant, comme dans chaque R.E.

Il existe des loups-garou, ils sont basiques et sont souvent dans le village. On y retrouve également ces mêmes loups mais blindés cette fois-ci, il y a également des loups plus gros, d'au moins 3 mètres. Dans le château et l'usine, nous pouvons retrouver des zombies et des zombies blindés, des zombies volants, et au même titre que les loups, les zombies plus gros existent aussi, possèdant un réacteur rouge soit sur le torse, soit dans le dos, pouvant avoir de jetpack (étonnant). Pour aller en difficulté plus haute, plusieurs mini-boss sont également présents notamment les trois filles Dimistrescu, Sturm, le monstre à hélice dans l'usine, le Baby Monster dans le sous-sol de la maison Beneviento (ci-contre : c'est une horreur) qui fait cauchemarder Ethan (et tout le monde en fait) à propos de sa fille enlevée. Ce bébé représente alors la culpabilité d’Ethan pour ne pas avoir été en mesure de protéger sa fille, comme il a été incapable de protéger Mia au début du jeu. Bien sûr, tous les citer est impossible, mais nous ne pouvons pas passer à côté des boss du jeu. 

  • Lady Dimistrescu est une femme présentée comme étant une vampire géante (2,9 mètres). Elle a la capacité de sortir et retracter ses ongles afin de faire atteindre les 1 mètre de long. Sous sa forme finale, elle apparaît de manière complètement différente, mais reste très stylée.
  • Donna Beneviento a la capacité de contrôler les plantes, et surtout les plantes hallucinogènes qui font en sorte qu'on ne puisse pas la voir, mais seulement voir la poupée qu'elle contrôle : Angie.
  • Salvatore Moreau, aussi immonde qu'il puisse être, sa forme finale lui permet de cracher de l'acide en grande quantité, il peut respirer sous l'eau puisque doté de branchies après sa transformation.
  • Karl Heisenberg est capable de contrôler les éléments en métal afin de s'en faire des armes surpuissantes. C'est d'ailleurs lui qui blinde ses propres zombies ainsi que ses monstres ; il a notamment créé Sturm.
  • Mère Miranda, le boss final du jeu possède un physique magnifique, elle a énormément de pouvoirs puisqu'elle est prêtresse néopaïenne. Son but est de faire revenir sa fille à la vie à travers le corps d'un hôte. Pour ce faire, de nombreuses expériences sont faites sur les villageois, certains deviendront des zombies, d'autres sont devenus les "Nobles" (Alcina, Donna, Salvatore et Karl)...

 

Je vais m'arrêter ici, je pourrai évidemment parler des modes de jeu permettant d'inverser les visages de Chris Redfield et de Rose entre eux, de pouvoir habiller Alcina de manières particulières, plus au moins attirantes... Mais ce n'est pas l'endroit pour. Évidemment, de nombreuses choses se sont passées depuis sa sortie, comme des speedruns du jeu, jeu qui est sensé durer entre 8 et 10 heures en jouant correctement, mais certaines personnes très très chaudes font le jeu d'une manière très rapide pour arriver à moins de 2h de jeu ; impressionnant quand on regarde. 

Pour donner mon avis, j'adore ce jeu, j'adore la saga Resident Evil, donc mon avis est très positif, je lui donne la note de 16/20, mais ne prenez pas mon avis comme étant le meilleur, je ne suis pas objective.

 

Je vous souhaite cependant une belle soirée et une belle lecture ! 
À bientôt sur DraftCity. 

 

Commentaires récents

Il n'y a aucun commentaires !