Logo DraftCity

Accueil Articles équipe Partenaires Support Recrutements Goodies

Le permis de conduire est-il un luxe ?
5 Lieux incontournables
Squid Game - La série qui cartonne
Interview de Girgil, gérant de DraftCity
De nouveaux enables pour HabboCity ?
L'une des histoires les mieux gardées du Rap Français, Guizmo et Nekfeu LCDLR#1
Un jeu très gore : Let it die
Récap des Jeux Olympiques
DraftCity - The Act : basé sur des faits réels

Par Hypure

The Act : basé sur des faits réels

Cet article va parler principalement d'une série mais aussi d'un fait divers qui a eu lieu en 2015 et qui a duré plus de 20 ans où une mère maltraite médicalement son enfant, enfant qui fini par, à l'aide d'un complice, assassiner sa mère. Ce fait divers a eu énormément de visibilité suite à une série qui a vu le jour en 2019 sur la plateforme de streaming Hulu ; son nom, The Act.

 

Cet article contient du spoil. 

LA MALTRAITANCE MEDICALE

Clauddine Dee Dee Blanchard est tombée enceinte à l'âge de 24 ans ; en juillet 1991, Gypsy Rose Blanchard voit le jour. Gypsy est une enfant normale sans aucun problème de santé jusqu'au jour où sa mère, Dee Dee, pense que sa fille fait de l'apnée du sommeil alors qu'elle est âgée de seulement 3 mois. Après des analyses et d'autres tests, Gypsy n'avait rien, cependant, sa mère a commencé à s'inquiéter de plus en plus concernant la santé de sa fille ; elle s'est convaincue elle-même que Gypsy souffrait de plusieurs maux qui étaient liés à un trouble chromosomique (un problème lié aux chromosomes d'une personne) non spécifié

Depuis ces moments-là, alors que Gypsy avait moins de 10 ans, elle a été forcé à avoir une sonde gastrique, de posséder et d'utiliser un fauteuil roulant ; durant de nombreuses années, Dee Dee mentait concernant l'âge de Gypsy en lui donnant l'âge de 14 ans alors qu'elle en avait 19, cependant, les personnes n'y voyaient rien étant donné que l'apparence de Gypsy était très enfantine : un crâne rasé soigneusement par sa mère pour lui donner un aspect d'enfant fragile, une petite taille d'1m52, des grosses lunettes mais aussi une voix très aiguë. Plusieurs choses ont aussi vu le jour, comme le contrôle de la bave de Gypsy pour faire croire qu'elle n'avait plus de glande salivaire et donc qu'elle ne pouvait plus déglutir correctement, mais aussi un appareil auditif, alors qu'elle n'en avait pas besoin du tout. La santé de Gypsy était parfaite, sa mère faisait simplement croire qu'elle était dans un état infame afin de profiter au maximum d'un grand nombre de personnes.

Pendant plus de 20 ans, Dee Dee profitait de sa fille pour avoir accès à de nombreuses choses, comme une nouvelle maison toute équipée dans le Missouri ; cependant cette mère avait recours à la violence physique pour exercer un total contrôle psychologique sur Gypsy, l'empêchant de parler, en la droguant, en lui pressant la main en compagnie d'autres personnes, surtout quand Gypsy a commencé à découvrir la supercherie de sa mère lorsqu'elle s'est rendue compte qu'elle n'avait pas besoin de fauteuil roulant pour se déplacer ou qu'elle pouvait manger sans utiliser de sonde gastrique. 

LE MEURTRE DE DEE DEE BLANCHARD

En 2012, Gypsy s'inscrit, dans le dos de sa mère, sur un site de rencontre et commence à discuter avec un jeune homme de son âge : Nicholas Godejohn. Il s'avère que Godejohn avait de nombreux problèmes, notamment un casier judiciaire pour outrage public à la pudeur, un cas d'autisme mais aussi un trouble dissociatif de l'identité. Après deux années de discussion, les deux jeunes sont tombés amoureux et ont prévu de s'enfuir ensemble, même après que Dee Dee ait cassé le téléphone et l'ordinateur de sa fille : les deux amants ont gardé conctact et ont décidé d'élaborer un plan pour tuer Dee Dee

En 2015, le plan s'exécute. Dee Dee s'endort et Nicholas se rend à cette maison, aidé par Gypsy qui lui fournit du ruban adhésif, des gants mais aussi le couteau qui servira à tuer Dee Dee. Godejohn décide alors de poignarder Dee Dee à plusieurs reprises dans le dos tandis que Gypsy se cachait dans la salle de bain en se bouchant les oreilles ; après des relations sexuelles, les amants ont pris 4000$ en espèce dans la réserve de Dee Dee afin de s'enfuir chez Godejohn dans le Wiconsin en passant par des hôtels, des magasins locaux ou même des bus (niveau discrétion, on a vu mieux).

Quelques semaines plus tard, les amants ont été retrouvé par la police et mis en détention pendant plusieurs mois le temps d'attribuer un jugement. 

Gypsy Rose Blanchard a été condamné à 10 ans de prison, puisqu'elle a contribué à tuer sa mère, mais que sa raison était "légitime" puisqu'elle avait subit, pendant plusieurs années, des violences psychologiques, physiques et médicales de sa mère.
Nicholas Godejohn, quant à lui, a été condamné à la prison à perpétuité.

 

LA SERIE

Le série retrace tous les éléments de la vie de Dee Dee, son passé avec sa propre mère, la naissance de Gypsy, le relation avec le père de Gypsy, mais aussi toutes les maltraitances médicales, les supercheries, les vols, le profit, d'utilisation des autres pour arriver à ses propres fins ; mais on voit aussi l'évolution de Gypsy qui devient de plus en plus indépendante, d'autant plus que la rencontre avec un homme durant une convention a créé chez Gypsy l'envie d'avoir quelqu'un à ses côtés qui va donc montrer l'importance de Godejohn dans la vie de Gypsy par la suite. 

De manière personnelle, j'ai beaucoup aimé la série, même si par moment, les scènes sont réellement trop dramatiques et scénarisées à mon goût. Je m'attendais à une série très peu haut de gamme, mais j'ai été charmée directement à la fin du premier épisode avec l'envie de continuer. La tension est réellement présente au long des épisodes et l'envie d'insulter Dee Dee ne fait que croître lorsque l'on voit ce qu'elle fait subir à sa fille mais aussi à son entourage en cachant bien son jeu après de ses "amis". Le tout est très bien amené et mérite à ce que cette série soit vue. 

 

Merci de m'avoir lu, à bientôt sur DraftCity ! 

Commentaires récents

Il n'y a aucun commentaires !